some image

Actualités plongée


Plongée sous glace au Pays-Bas

0 commentaire 3544
Plongée sous glace au Pays-Bas
ICI au Pays- Bas, pas de montagne comme en France,  mais pourtant, la plongée sous glaces y est très répandue !!! En effet,  environ 15 jours á deux mois par ans, l’on peut en raisons des conditions climatiques pratiquer ce type de plongée dans la plupart des plans d’eau ouvert aux activités subaquatiques..

Cependant, mise á part la différence de relief avec l’hexagone, la pratique de la plongée sous glace, en Hollande, est soumise á condition.

Elle n'est accessible qu'aux plongeurs á partir du niveau P** ayant suivi une formation de spécialité délivrée par les clubs affiliés á la NOB ( Fédération de sport subaquatique néerlandais).
Suite aux conditions climatiques, de ce dernier mois au Pays-Bas, et au vue de l'état du plan d'eau de Bussloo pour la plongée du nouvel ans dernier organisé comme chaque dimanche par mon club, décision fût prise de faire une formation "Ijsduiken" ( plongée sous glace), dès le mardi suivant. La formation comporta dans un premier temps deux séances piscine de 1h30 , et deux heures de théorie, par la suite, dès que les conditions de résistance de la glace furent optimums, une sortie en milieu naturel .

La théorie, nous a permis d'aborder, le matelotage, l'épaisseur minimal de la glace, conseil pour permettre la mise en œuvre de l'activité, le matériel y afférant, ainsi que les règles de sécurité. Celle si ne pourra être effectuée uniquement si tout ces conditions ci-dessous sont remplis.

Lire la suite

Suicide en plongée par apnée

0 commentaire 8607

Si un ami vous annonce qu'il veut se suicider lors d'une plongée en apnée que pouvons nous y faire ?
D'autant plus quand cet ami là n'est qu'une relation quasi "virtuelle" qui depuis 18 mois vous confie un bout de sa vie et de ses soucis par l'intermédiaire du net, l'impuissance est grande.
Quand j'ai rencontré cet homme, son rêve était de partir 1 an en Polynésie seul sur son bateau pour y vivre une belle aventure de rencontre avec soi-même. La plongée était au programme de ce sportif qui aime par dessus tout la mer et ses fonds.
De loin en loin tout en étant proche j'ai dialogué avec ce solitaire qui n'avait de contact suivi qu'avec deux de ses proches...un garçon et une fille chacun sur un autre continent. Il est donc parti réaliser son rêve après une seule et brève rencontre avec moi dans la ville où il résidait.

Cliquez sur "Suite..."

 

Lire la suite

Estartit (Iles Medes) dernière

1 commentaire 12331

Dernière aux Mèdes

Ce foutu réveil me tire d’un rêve inavouable et tel un Zombie je quittais la couche tiède pour le lavabo blafard. La route, sous un soleil naissant qui me fait de l’œil entre le pare soleil et le rétroviseur se déroule sans histoire. Arrivé sur le trottoir le premier, comme à l’accoutumée,  j’en profite pour vérifier encore une fois le sac minimal et nécessaire à l’accession au dernier bonheur subaquatique de l’été. Au cours des sorties, le sac s’est épuré et allégé, au placard les gants, le Kway, le drap de bain, le petit pull et les fruits secs. Un sac mini, si l’on peut dire, avec l’indispensable sécuritaire.

Lire la suite

Estartit (Iles Medes) première

0 commentaire 8095

Première aux Iles Medes

Les conseils de Franck semblaient exacts et son souvenir intact ? Le départ de 11h00 sur le quai me permit de comparer l’autobus avec ascenseur hydraulique du roi maritime, l’indigence du Dieu de la Mer et la  sérénité de la Déesse[1]. Julian dans son franglaimand[2] nous indiqua son officine et nous trouvâmes sans problème sa Jacqueline, qui avec calme, me donnât les bonnes indications dans un français impeccable ( seul mon bloc club neuf n’est pas accepté) et je dois montrer mon certificat  médical, mon carnet et mon passeport de plongée. Le RDV fût pris pour le vendredi suivant à 8h30 pour un départ à 9h00 du quai.

Lire la suite

La Londe

0 commentaire 3664

Vendredi

Les nombreux problèmes soulevés par Etsuko ayant été résolus, les fiches de GéGé étant complètes ,le car put enfin se garer le long du tas de blocs. Les ‘sacssecs’ profitent d’une accalmie  pour rejoindre les bouteilles bien rangées sur le sol de la soute.

C’est Loïc qui gagne le gros lot avant même le départ. Il est inscrit pour 2 parts de sangria, Les zones de sécurité sont piétinées cette année et l’odeur de punch remonte jusqu’aux narines des chauffeurs bien avant la place de la Loi ! Dès Toussus, nous prenons un Alain stoppeur ravi. Une fois les langues déliées, les propos philosophiques s’installent et on peut entendre ici où là des bribes aussi diverses que variées : on compare le vécu au vrai cul ,on admire la coupe du cake de Valérie, Les narines de Claude réagissent au cri du bouchon arraché à son goulot, Le Lepetit de GG se dissout bien dans le  Brouilly. En un verre comme dans deux tout est normal !

Lire la suite

Le grand blanc, librement

0 commentaire 3347

La seule évocation du Grand Requin Blanc suscite la peur, au point qu'il semble impensable de le rencontrer sous l'eau hors de la protection d'une cage. Pourtant, les plongeurs de Cinémarine, guidés par André Hartman, ont côtoyé pendant trois semaines le plus redouté des prédateurs. Plongeant librement plusieurs heures par jour, sans protection particulière, ils ont filmé et découvert, sous la direction de François Sarano, un animal méconnu et fascinant.

Pour lire l'article, cliquez ICI.

Lire la suite