some image

Actualités plongée


PADI Project Aware à Ramonville

0 commentaire 554
PADI Project Aware à Ramonville

Comme de nombreux plongeurs, Jean-Sébastien Noël a la fibre écologiste. Mais le jeune patron de l'Argonaute, le complexe basé au parc technologique du canal, à Ramonville, a décidé de transformer ses idées en actes, sur une grande échelle. « Nous faisons partie de la fédération PADI qui chaque année, à travers un projet appelé « aware », récolte des fonds pour protéger la planète d'un point aquatique. L'an passé, avec une trentaine de personnes, nous avons nettoyé la plage de Camp Long, à Saint-Raphaël. Je me suis dit qu'il serait bien de permettre à nos adhérents de participer à un acte citoyen dans la région toulousaine » ; C'est ainsi qu'il eut l'idée de nettoyer La Ramée, en profondeur et en surface. « J'ai eu la surprise de voir que la plongée y est interdite. Alors, j'ai été solliciter les collectivités qui m'ont très bien reçu et ont dit banco. »

Lire la suite

Plongeurs nettoyeurs à Pérello - Ploemeur

0 commentaire 1427
Plongeurs nettoyeurs à Pérello - Ploemeur

Samedi dernier, l'Association des pêcheurs plaisanciers du Pérello et les plongeurs de l'Association sportive artistique et de loisirs de Lorient (Asal) se sont réunis dès le matin, au petit Pérello, dans un but commun : le nettoyage des fonds sous marins, le long de la côte de la pointe du Talud.

Cette opération a séduit une bonne vingtaine de plongeurs bénévoles, ainsi qu'une quinzaine de pêcheurs plaisanciers qui avaient pour mission de sécuriser la zone de plongée et de récolter à bord les déchets sortis de l'eau par les plongeurs.

Malheureusement, la houle formée les jours précédents rendait les fonds peu visibles. Mais cela ne les a pas empêchés de repérer, puis remonter les déchets jetés en mer. La récolte a duré de 9 h 30 à 16 h. L'inventaire n'est pas réjouissant : un volant d'automobile, un train de suspension de camion, des carcasses de bateau, des boîtes de conserve, des bouts de chaluts venus du large...

Lire la suite

Récifs artificiels

0 commentaire 580
Récifs artificiels

Gérard Fourneau a deux passions : la chasse à la bécassine dans les marais de l'Adour et le surf casting sur la côte landaise. C'est la pêche au lancer depuis le bord de mer. "De préférence la nuit, de préférence à partir d'octobre. On lance dans la vague à 100-120 m avec des plombs de 125-150 g. C'est physique."
Bars, soles, dorades, congres, maigres, petits turbots, bonites ne manquaient pas et le plaisir était d'autant plus grand que la pièce était grosse et combative. "Jusqu'en 1993, je n'étais jamais bredouille. Après cinq ou six heures de pêche, je ramenais toujours quelque chose."

Et puis les prises se font plus rares, il doit se rendre à l'évidence : le poisson est parti.

Retraité du personnel civil de l'armée, ce n'est pas un homme à se laisser abattre. Comment faire revenir la faune sur les fonds plats et sableux des Landes ? Gérard Fourneau avait entendu parler des récifs artificiels que les Japonais installent apparemment avec succès autour de leur archipel.

En 1996, il crée une association loi 1901 – Aquitaine Landes Récifs (ALR) – regroupant des pêcheurs traditionnels et de surf casting, des plaisanciers, des plongeurs, des biologistes, tous mobilisés pour la protection de la faune avec le soutien de la région et du département. Sa mission : installer des récifs artificiels sur la côte landaise, favoriser le repeuplement et protéger la faune et la flore marines.

Un récif artificiel se définit comme une "structure immergée, placée délibérément sur le fond de la mer pour mimer les caractéristiques des zones naturelles". Elle entraîne toute une série de modifications physiques et biologiques du milieu et permet l'installation de réseaux trophiques créant un nouvel écosystème. Le récif devient un nouvel abri, une aire de ponte, de fixation, d'alevinage et de grossissement.

Lire la suite

Journée nettoyage des fonds marins à Lorient

0 commentaire 811
Journée nettoyage des fonds marins à Lorient

Les pêcheurs plaisanciers du Perello (PPP) et l'Association sportive artistique et de loisirs (Asal)

s'unissent pour une grande opération de nettoyage des fonds marins.

Les pêcheurs plaisanciers du Perello (PPP) et l'Association sportive artistique et de loisirs (Asal) basée à Lorient organisent samedi 28 août une opération de nettoyage des fonds marins dans le secteur du Talud.

Cette initiative germe dans la tête des adhérents des deux associations depuis le mois de janvier et fait suite à un constat commun : « Il y a encore trop de déchets dans la mer ».

Les plongeurs de l'Asal connaissent bien ces fonds, principalement le long du littoral. « Aujourd'hui, notre action cherche à sensibiliser les pêcheurs, les plaisanciers, les promeneurs à ne rien rejeter à la mer », souligne Philippe Trécant, le président de l'Asal mais aussi de sa section plongée. « J'ai lancé le bouchon et nos amis plongeurs ont immédiatement suivi », déclare Philippe le Port, le président des pêcheurs plaisanciers.

Une quinzaine de plongeurs mobilisés

Les coups de tabac et autre casse de matériel de pêche contribuent aussi à l'augmentation des déchets, sans oublier la négligence. « Il faut prendre de nouvelles habitudes », commente Patrick Caron, des pêcheurs plaisanciers.

Lire la suite

EcoPlongée, la plongée by SuperBen!

0 commentaire 571
Comment faire passer des messages "eco-responsables" mais de façon "fun" et décontractée... voire décomplexée !!??

Voici SuperBen, le super héros en néoprène!

Très attaché au respect des fonds marins et au bien-être de ses habitants,
SuperBen n'hésite pas à se jeter à l'eau pour venir au secours des plongeurs à la dérive.

Mais quand on aime, on n'en fait jamais trop.

Découvrez les vidéos sur le site www.ecoplongee.com et votez pour votre clip préféré!

Bienvenue parmi les écoplongeurs et bonnes bulles, pleines de vie! Lire la suite

Pétition contre la chasse de la baleine

0 commentaire 1097

Exceptionnel! Plus de 400 000 d'entre nous ont signé la pétition pour les baleines, la Commission baleinière a confirmé que nos voix étaient entendues, et certains pays s'opposent à présent à la levée du moratoire! Mais beaucoup d'autres sont encore hésitants.

-- faites suivre le message ci-dessous pour atteindre 500 000 signatures!--

-------

Chers amis,


Une récente proposition risque de lever le moratoire mondial sur la chasse commerciale à la baleine. Les pays sont en train de se positionner par rapport à ce texte et ils doivent nous entendre. Signez la pétition pour maintenir le moratoire et protéger les baleines:

Signez la pétition!

La Commission Baleinière Internationale vient de dévoiler un projet de légalisation de la chasse commerciale à la baleine pour la première fois depuis 24 ans.

Les pays membres vont à présent décider de soutenir ou de rejeter ce texte -- et sont attentifs à la réaction de l'opinion publique. Le Ministre des affaires étrangères néo-zélandais a déjà déclaré que certaines clauses -- incluant un quota légal pour la prise de baleines d'aileron, une espèce menacée -- étaient "inacceptables, provocatrices et choquantes". Mais d'autres pays clés semblent prêts à soutenir le texte. Ils doivent entendre nos voix maintenant.


Lire la suite

Repiquage des posidonies - G Cooper

0 commentaire 681

Les témoignages Georges Cooper, pionnier mondial du repiquage de posidonie, ressurgissent 35 après.
Les plongeurs de l'AREVPAM ( Association de Recherche, Etude et Valorisation du Patrimoine Méditerranéen) ont re-découvert les cadres ou contraintes installés par Georges Cooper et son équipe dans les années 1970 afin de protéger le phénomène d'érosion marine de nos cotes et de sauvegarder l'herbier de posidonie. Cette re-découverte est à la fois passionnante et inquiétante, car elle témoigne que l'intervention humaine, et a eu raison des protections installés par les Jardiniers de la Mer (www.posidonies.fr). En effet les contraintes se trouvent en équilibre sur la photo, situation anormale puisqu'elle devrait être totalement cachées. La zone concernée se limite a quelques 100m², aujourd'hui, mais demain!!! Chaque année, les assauts de la mer sur la plage de l'Almanarre sont plus forts. Les défenses installées à l'Almanarre (Hyères) par le pionnier du repiquage de la posidonie G.Cooper, sont composées de cadres de forme rectangulaire ou ronde, permettant la protection des jeunes pousses de posidonies repiquées. Cette plante marine a pour fonction d'absorber les courants marins, de protéger nos plages et sert d'habitat à la faune et flore sous marine. Afin d'évaluer la situation les plongeurs de l' AREVPAM ont cartographié la gravité de l'érosion. L'herbier, fragile, est toujours menacé, et par conséquent notre écosystème et nos côtes si rien n'est entrepris.

Ponzone Nicolas.
AREVPAM : www.arevpam.org
Histoire et Archéologie sur et sous l'eau
© N Ponzone - AREVPAM

Lire la suite

Caulerpa Taxifolia en méditérrannée

0 commentaire 975
Caulerpa Taxifolia en méditérrannée

Caulerpa Taxifolia est l'appellation donnée à une algue dont le statut préoccupe encore les spécialistes de l'écologie marine du monde entier. Depuis les années 80, cette espèce végétale ne cesse de faire parler d'elle, son expansion accidentelle à partir d'une souche de culture n'étant pas loin de constituer une véritable dérive écologique. Jusqu'à cette période, la présence d'une colonie naturelle de cette plante marine n'était connue que dans trois zones très précises de la planète : sur les zones côtières de l'Afrique et de l'Amérique centrale.
La Caulerpa Taxifolia était également rencontrée parmi la végétation marine d'Australie du sud. Le chapitre européen de ce qu'il convient d'appeler « le phénomène Caulerpa Taxifolia » commence, pour ainsi dire, de façon anodine. En effet, dans les années 1950, les responsables d'un aquarium allemand, séduits par le vert luxuriant de l'espèce, décident d'y investir en tant que plante décorative au tout début des années 50. Tout le monde est satisfait jusqu'à ce que l'irréparable se produise une trentaine d'années plus tard, du côté de la principauté monégasque. Ce serait en effet à partir de ce point que la Caulerpa Taxifolia s'est proliférée de manière anarchique dans la mer méditerranéenne, jusqu'à devenir une espèce envahissante qui fait le cauchemar des écologistes marins jusqu'à présent. Si le sujet fait en parallèle les choux gras de la presse scientifique spécialisée, c'est que la plante présente des caractéristiques biologiques très peu fréquentes. Celles-ci la rendent certes unique du point de vue taxonomique, mais lui confèrent surtout un aspect redoutable en terme d'équilibre écologique.

Lire la suite

Première Assemblée générale de l’IRCI

0 commentaire 502
Première Assemblée générale de l’IRCI

La première Assemblée générale de l’Initiative Internationale pour les récifs Coralliens (IRCI) s’est tenue du 12 au 15 janvier dernier à Monaco sous co-présidence de la France et des Samoa. Objectif : initier les programmes d’actions mondiaux en faveur de ces écosystèmes. Préserver les récifs coralliens et leurs écosystèmes associés dans la région Caraïbe, limiter les conséquences de la pêcherie en milieu récifal, sont les deux axes de travail avancés par la première Assemblée générale de l’Initiative Internationale pour les récifs Coralliens (IRCI) de l’année 2010. A la suite des Etats-Unis et du Mexique, l’ICRI, sous présidence française et des Samoa depuis le 1er juillet 2009 et jusqu’à fin 2011 poursuit sa mission d’élaboration de programmes d’actions pour la pérennité des écosystèmes coralliens et de leurs ressources. Jean louis Borloo rappelle que « Les récifs coralliens sont un enjeu majeur pour la conservation de la biodiversité littorale et marine. Ils représentent en effet 95 % de la biodiversité côtière nationale et constituent une richesse naturelle inégalée en Europe. Il est de notre devoir de les préserver et il y a urgence à le faire en intervenant tant sur les causes de la dégradation, comme l’amélioration de l’assainissement, la maîtrise des pollutions, la diminution de l’effort de pêche... que par des outils de connaissance, de protection des aires marines concernées et des espèces menacées et de gestion intégrée des activités humaines sur la mer et le littoral ». Le ministre ne sait que trop la responsabilité de la France, souvent soulignée par les observateurs, qui représente à elle seule 10 % de la superficie mondiale des récifs coralliens et de lagons. Lire la suite

Sea shepherd et baleiniers japonais: c'est la guerre!

0 commentaire 992
Sea shepherd et baleiniers japonais: c'est la guerre!

En début de semaine le trimaran ultra moderne de l'ONG Sea Shepherd, l'Ady Gil, a été réduit en miettes par le baleinier japonais Shonan Maru 2. Les baleiniers japonais son maintenant prêts à tout pour pouvoir continuer à chasser dans les eaux protégées du sanctuaire baleinier de l'océan austral. Pour rappel la chasse à la baleine est interdite depuis 1986 sauf dérogations et autorisations spéciales délivrées à des missions scientifiques pour la recherche. Cette interdiction est baffouée par les japonais depuis le début.
Le capitaine Paul Watson, fondateur de l'ONG, a déclaré “Les baleiniers japonais sont montés d'un cran dans le registre de la violence pour ce conflit", "S'ils pensent que nos deux navires restant vont quitter le sanctuaire baleinier de l'Océan Austral par crainte de leur extrêmisme, ils se trompent. Nous sommes maintenant véritablement en guerre, et nous n'avons aucune intention de battre en retraite". La guerre est donc passé à un cran au dessus entre l'ONG Sea Shepherd et les baleiniers japonais!

Vidéo de l'affrontement : http://www.youtube.com/watch?v=pQlnBfkophg&feature=player_embedded
Pour soutenir l'ONG Sea Shepherd : cliquez ici

Lire la suite