some image

Actualités plongée


Les mammifères et l'apnée

0 commentaire 472
  • Les mammifères et l'apnée
Quels mystères cachent encore les mammifères pouvant plonger en profondeur ? Nous venons d’apprendre que leur myoglobine, une protéine fixant l’oxygène intervenant dans l’apnée, est particulière. Sa charge électrique est plus importante que chez les mammifères terrestres, de telle sorte qu'elle ne s’agglutine pas dans leurs muscles.

Chez les mammifères, les grands cachalots (Physeter macrocephalus) sont des champions hors concours en matière de plongée profonde. Ces odontocètes peuvent descendre à plus de 3.000 m de profondeur durant des immersions qui atteignent parfois 1 h 30. Par comparaison, la majorité des êtres humains ne peuvent retenir leur respiration que quelques minutes, à l’exception du Danois Stig Severinsen qui a réalisé une apnée de 22 mn en novembre 2012.

Au fil du temps, les cachalots, mais aussi d’autres mammifères plongeurs, ont acquis plusieurs adaptations qui ont amélioré leur endurance sous l’eau. Certains possèdent ainsi jusqu’à 11 fois plus de myoglobine dans leurs muscles que leurs confrères terrestres. Or, cette protéine monomérique sert à stocker de l’oxygène. Actuellement, de nombreuses questions restent encore en suspens concernant son histoire évolutive. Par ailleurs, on se demande toujours pourquoi cette protéine ne s’agglutine pas dans les tissus musculaires, étant donné sa concentration.

suite

0 commentaire

select mot_de_passe, pseudo, hash from touist_utilisateurs where userid=''

Ajouter un commentaire