some image

Actualités plongée


Plongée sur 250 amphores

0 commentaire 912
  • Plongée sur 250 amphores

Réimmergées 60 ans après leur découverte par le commandant Cousteau, elles sont désormais accessibles à tous les plongeurs amateurs

Mise à la disposition du Neptune Club par le Drassm, la "suceuse-souffleuse" a permis de dégager le périmètre où ont été immergées les amphores, puis de réensabler chacune d'elles.

Les passionnés de plongée devront absolument inscrire cette sortie à leur programme, tant il est exceptionnel de pouvoir survoler, approcher et même toucher en toute sécurité et en toute légalité, un gisement de près de 250amphores parfaitement authentiques.

C'est donc la belle surprise qui attend désormais les plongeurs dans la calanque Debié, sur l'archipel du Frioul, où les bénévoles de l'association Soldats de France - Neptune Club ont procédé, hier, à l'ultime campagne d'immersion de ces émouvants vestiges du passé.

Cédées par le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (Drassm), 150 amphores sont en effet venues rejoindre la centaine qui avait été déposée l'an dernier au même endroit et dans les mêmes conditions, donnant au site une configuration encore plus proche de la réalité.

Trois ans plus tôt, Richard Rech, président du Neptune Club, avait eu vent des intentions du Drassm de se débarrasser de centaines d'amphores devenues très encombrantes car incomplètes (dépourvues de cols ou d'anses) et ne présentant plus d'intérêt scientifique. Il avait alors proposé au directeur du Drassm, Michel L'Hour, et à son adjoint Patrick Grandjean, de les remettre à l'eau pour en faire un lieu de plongée. Projet jugé suffisamment digne d'intérêt par le Drassm pour que ce dernier mobilise ses scientifiques et accompagne le Neptune Club dans sa démarche. La première phase achevée, Michel L'Hour effectuait une plongée sur le site et, conquis par le résultat, décidait d'attribuer des amphores supplémentaires. Dans le même temps, un autre gisement était reconstitué sur la Côte bleue, dans la calanque de Niolon, avec la collaboration de l'UCPA.

Pour ce second volet de l'opération "Debié", les grandes manoeuvres avaient débuté tôt hier matin avec le transport des amphores à dos d'homme -elles pèsent 25kg chacune!- entre leur lieu de stockage, dans l'ancienne chapelle du Fort Saint-Jean, et le Lisieux, petit chalutier devenu le bateau de plongée du Neptune Club.

Parvenue sur le site, une première équipe de plongeurs basculait dans une eau à? 16ºC, plutôt fraîche pour la saison, et, à l'aide d'une puissante "suceuse" prêtée par le Drassm, dégageait en l'aspirant le fond sablonneux.



suite

0 commentaire

select mot_de_passe, pseudo, hash from touist_utilisateurs where userid=''

Ajouter un commentaire