some image

Actualités plongée


Réforme du code du sport

0 commentaire 1709
  • Réforme du code du sport

Outre la vie du club, toujours très intense, et rappelée par le président Eric Saint-Martin, la réforme du code du sport a apporté une nouvelle donne à la plongée sous-marine, sport classé à haut risque, et sûrement la migraine aux membres d'Urpean lors de l'assemblée du club. Cette réglementation arrive juste au moment celui-ci vient d'organiser des échanges transfrontaliers.

Créé en 1963 le club Urpean est devenu aujourd'hui un des plus importants de la Côte basque. Situé au port de la Floride, il accueille pratiquement toute l'année les passionnés de fonds sous-marins. En 2010, le nombre de licenciés a augmenté. Ilssont 140 pour 90 sociétaires. 28 % de femmes, 72 % d'hommes âgés de 15 ans à 86 ans. 2 764 plongeurs pour 191 sorties ont visité les sites du Jaizkibel et des Deux Jumeaux. 620 plongées ont été effectuées hors saison.

Éric Saint-Martin a rappelé l'importance des permanences, capitales pour la survie du club. Il a aussi interpellé Pierre Aramburu, élu chargé des sports, sur le problème du stationnement payant de la rue des Orangers et sur l'augmentation du loyer.

Un club de formation
Katy Lissardy, dans son rapport technique, est assez satisfaite de l'année 2010: « 7 candidats initiateurs vont passer prochainement leur examen. Mais un club a aussi besoin de moniteurs, il ne faut pas s'arrêter au niveau d'initiateur. Pour 2011, un recyclage des enseignants est prévu, ainsi que des formations de secourisme, de pilotages et sécurité en surface, de photos sous-marines ou de l'apnée. »



suite

0 commentaire

select mot_de_passe, pseudo, hash from touist_utilisateurs where userid=''

Ajouter un commentaire